Skip to Main content Skip to Navigation
Journal articles

La formation de l'Oolithe ferrugineuse de Bayeux du Bajocien (Jurassique moyen) au lieu-dit " Les fours à chaux " entre Croisilles et les Moutiers-en-Cinglais (Calvados, NW France)

Résumé : L'étude traite des associations d'ammonites bajociennes de la Formation de l'Oolithe ferrugineuse de Bayeux. La coupe de " Les Fours à Chaux ", entre Croisilles et Les Moutiers-en-Cinglais, illustre une section condensée avec remaniement taphonomique omniprésent. Tous les fossiles sont des éléments remaniés qui ont été transportés ou remobilisés avant l'enfouissement définitif. L'étude s'est portée sur les ammonites, qui peuvent être distinguées par les paramètres taphonomiques propres aux éléments resédimentés et aux éléments réélaborés ; les premiers sont définis sur l'équivalence et la continuité sédimentaire entre la matrice encaissante et les moules internes ; les fossiles réélaborés se rapportent aux altérations des moules internes suite aux épisodes de transport, remobilisation, abrasion, fracturation et encroûtement biogénique ou ferrugineux. Ces fossiles ont été regroupés dans des enregistrements taphonomiques (tapho-enregistrements ou taphorecords) caractérisés par un état de conservation variable. La relation entre taphorecords distingués par leur période de production, soit aléobiologique, soit taphonomique, permet de reconstituer leur succession registratique et ainsi, de contraindre la chronologie des événements sédimentaires. En conséquence, il est possible d'attribuer directement ou indirectement les niveaux de Les Fours à Chaux à des unités de la biozonation standard à ammonites du Bajocien du secteur ouest-Téthysien du Sous-Royaume Méditerranéen-Caucasien. La comparaison avec les coupes de Bretteville-sur-Odon et de Maizet montre une évolution différenciée du Bajocien au Sud de Caen : la partie inférieure de la succession est similaire et peut être attribuée à une rampe carbonatée s'approfondissant vers l'Est, tandis que le Bajocien supérieur au secteur de Les Fours à Chaux est réduit à cause d'une condensation stratigraphique plus importante et reflète le dépôt en milieu côtier propre au secteur sud-oriental du Massif Armoricain. Une comparaison avec les niveaux contemporains du Dorset, en Angleterre méridionale, montre également des équivalences ; mais les critères d'analyse taphonomique différents utilisés sur les successions anglaises ne permettent pas des corrélations précises. L'importance de la coupe de Les Fours à Chaux, pour la taxonomie des ammonites et à la valorisation du patrimoine géologique, est ici mise en évidence.
Document type :
Journal articles
Complete list of metadatas

https://hal-univ-lyon1.archives-ouvertes.fr/hal-02341059
Contributor : Depot 2 Lyon 1 <>
Submitted on : Thursday, October 31, 2019 - 11:00:56 AM
Last modification on : Tuesday, February 18, 2020 - 3:54:03 PM

Identifiers

  • HAL Id : hal-02341059, version 1

Collections

Citation

Pavia Giulio, Laurent Corbin, Aldo Defaveri, Lionel Maerten, Davide Olivero. La formation de l'Oolithe ferrugineuse de Bayeux du Bajocien (Jurassique moyen) au lieu-dit " Les fours à chaux " entre Croisilles et les Moutiers-en-Cinglais (Calvados, NW France). Géologie de la France, 2015, 2, pp.5-17. ⟨hal-02341059⟩

Share

Metrics

Record views

15