Skip to Main content Skip to Navigation
Journal articles

Le corps punk, de la transgression à l'innovation (1976-2016)

Résumé : L'émergence de la musique punk dans les années 1970 est associée à un style de vie, une manière de paraître et d'agir, en d"autres termes à une culture. Pour la saisir, l'entrée retenue consiste à interroger le corps punk et la dimensions transgressive qui lui est associée. La stylistique punk génère dans un premier temps de la stupeur et de l'inquiétude. De même, le corps punk est un corps stigmatisé et qui semble s'autodétruire sous l'effet des drogues ou de l'alcool. Pourtant, la corporéité punk ne se réduit ni à l'imitation d"une apparence stéréotypée (crète, perfecto, jean) ni à la destruction de soi. Le décalage entre le look "ordinaire" des musiciens et celui, travaillé, de certain.e.s dans le public fait apparaître une inventivité dans les manières d"être. Cette inventivité a perduré en se déplaçant vers de nouvelles manières de se mettre en scène, en réinventant le tatouage, le piercing, puis, progressivement d'autres techniques innovantes de modification de l'apparence rassemblées sous l'appellation de bodmods.
Document type :
Journal articles
Complete list of metadatas

https://hal-univ-lyon1.archives-ouvertes.fr/hal-02329245
Contributor : Depot 3 Lyon 1 <>
Submitted on : Wednesday, October 23, 2019 - 2:46:57 PM
Last modification on : Thursday, February 20, 2020 - 4:52:48 PM

Identifiers

  • HAL Id : hal-02329245, version 1

Collections

Citation

Philippe Liotard. Le corps punk, de la transgression à l'innovation (1976-2016). Volume ! La revue des musiques populaires, Editions Mélanie Seteun 2016, 13:1 (2), pp.123-139. ⟨hal-02329245⟩

Share

Metrics

Record views

44